Alain Payette, CHA

514-232-4978

[email protected]

Pré-autorisation hypothécaire

Écrit le 2014/08/15 par Alain Payette

Elle implique une vérification de vos actifs et passifs, de vos revenus et de votre rapport de crédit (Équifax ou TransUnion).

Ce document fera partie intégrale d'une future transaction. Une fois votre admissibilité confirmée, votre courtier immobilier vous en demandera une copie. Il ne voudra évidemment pas perdre son temps, ni vous faire perdre le vôtre, ni celui des autres parties impliquées (courtier inscripteur, propriétaire, etc.).

Par la suite, votre courtier présentera une offre d'achat en votre nom. Celle-ci sera préférablement accompagnée d'un document qui indique votre préautorisation hypothécaire. Il est évident qu'un vendeur verra d'un meilleur œil l'offre d'un client préautorisé.

En cas d'offres multiples simultanées, la préautorisation est quasi essentielle. Il faut se mettre dans les souliers du vendeur qui a le choix, et de son courtier immobilier qui a de l'expérience. Il arrive régulièrement qu'une offre soit déposée sans que le promettant acheteur ait fait ses devoirs au niveau du financement.

Les documents requis pour l'obtention d'une préautorisation sont les mêmes que ceux pour une autorisation finale.

Il ne reste que l'offre d'achat acceptée et l'information sur la propriété à obtenir. Mais attention : la préautorisation pour l'achat d'un multiplex est plus difficile à cerner, car le montant d'emprunt autorisé pourrait varier selon les revenus locatifs de la propriété convoitée.

De plus, la préautorisation est assortie d'une garantie sur un taux ou un rabais de taux qui vous protégera contre des hausses éventuelles. Ainsi, si les taux diminuent, le vôtre sera ajusté en conséquence. Donc, vous n'avez rien à perdre et tout à gagner d'obtenir cette préautorisation.